Bruits de bottes aux portes de l’Europe

L’Ukraine envahie, ou c’est comme ci, ou tout du moins la Crimée par le grand ours russe, et surtout par son chef, qui en rappelle d’autres, dont un petit brun à moustaches, il n’y a pas si longtemps. La même soif de pouvoir, la même folie des grandeurs, le même terrorisme sous un vernis de démocratie, les mêmes procédés.

L’histoire se répète hélas. Une autre époque, d’autres peuples, des progrès de la civilisation partout dont internet, mais des progrès pas toujours suffisants pour faire reculer les appétits des petits dictateurs ‘pseudo-démocrates’, qui cherchent à briller à tous prix. A coûts de milliards injectés dans des jeux olympiques d’hiver par exemple. Et pourquoi pas ?

Mais au nom de la ‘grandeur russe’, quels massacres va-t-il cautionner encore, quelles révolutions va-t-il étouffer, quels peuples minoritaires va-t-il écraser, le petit dictateur russe ?
Il est loin de se montrer ‘grand’ dans ses actions politiques, le petit homme de Moscou, et sa volonté de puissance, sa mégalomanie, sa peur sans doute ‘d’être détrôné ‘ à son tour un de ces jours risquent de le conduire à encore plus de folie et de démesure.

Que nos gouvernants sachent lui donner des limites, le contraindre à plus de mesure, à reculer, et à stopper son armée, qui a commencé à s’établir dans différents points stratégiques de l’Ukraine, sinon, nous risquons de le regretter. Faisons en sorte que l’histoire ne se répète pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s